• Madimoma

Comment soulager les poussées dentaires de mon bébé ?

Dernière mise à jour : sept. 22

Votre bébé bave, mordille, a les joues rouges, un érythème fessier ? Il a peut-être une ou plusieurs dents qui se préparent à percer la gencive. Pour certain.e.s petit.e.s, c'est une étape qui passe inaperçu. Vous vous rendez compte qu'une dent est sortie au détour d'un de ses larges sourires. Pour d'autres, c'est plusieurs semaines de pleurs, nuits entre-coupées et journées grognons. Je vous propose de partager mon expérience de maman à ce sujet.





D'abord, n'écoutez pas ceux qui vous disent que les enfants n'ont jamais mal quand une dent pousse. Oui je l'ai entendu. Non c'est faux. Il n'y a pas de règle. Vous connaissez votre bébé, vous avez remarqué des changements dans son comportement. Vous sentez qu'il vit quelque chose de désagréable. Vous pouvez vous faire confiance.


La première chose à faire est de faire preuve d'empathie. C'est-à-dire ? N'importe quel adulte ressentant une douleur est plus irritable, moins disponible aux autres, parfois plus triste. Votre enfant est donc en droit d'être grognon. La difficulté pour les parents, est de supporter les geignements qui envahissent l'espace sonore de la maison. Alors prenez votre enfant contre vous et faîtes lui câlins et caresses. Le toucher, s'il est consenti, permet de diminuer la douleur par la sécrétion d'ocytocine. Elle renforce le sentiment d'attachement et donne de la sécurité à votre enfant. Le meilleur traitement, c'est donc vous.


Bien sûr, vous ne pouvez pas être disponible à chaque instant. D'autres solutions complémentaires existent. Les anneaux de dentition sont un moyen pour l'enfant de mordre et soulager sa gencive inflammée sans risquer d'abîmer un objet non adapté ou de se blesser. Il en existe en bois. Attention, il vaut mieux du bois brut. Les peintures peuvent s'avérer toxiques. Il existe une version en caoutchouc, remplie d'eau, que l'on place au frigo. Le froid est un bon antalgique. Attention, les anneaux ne se placent jamais au congélateur. Vous connaissez aussi sûrement Sophie la Girafe. Les petites cornes et oreilles serviront à soulager la poussée des incisives alors que les pattes iront jusqu'au fond de la bouche pour la poussée des molaires.





On vous a peut-être également conseillé le collier d'ambre. Je ne l'ai pas utilisé et serais assez franche sur le sujet. Si vous décidez de mettre un collier à votre enfant, c'est pour répondre à une croyance ou une tradition. Vous pouvez être encouragé.e.s par le témoignages d'autres parents. Il n'y a pas d'études qui prouvent l'efficacité de ces colliers. Et ce n'est pas un problème. On n'explique pas toujours tous les effets ressentis. Cependant, je mettrais un gros bémol : le risque d'accident par strangulation ou par inhalation de perles est important. Si vous optez pour cette solution, vous devez vérifier qu'il y a bien un nœud entre chaque perles et que le fermoir résiste à une forte traction. Tous les vendeurs ne procèdent pas à des contrôles. Soyez vraiment prudents.


Enfin, il existe les solutions médicamenteuses naturelles. Vous avez la possibilité d'utiliser les pâtes gingivales vendues en pharmacie. Il existe plusieurs marques. Vous devez appliquer une petite noisette directement sur la gencive, à l'aide de votre doigt bien propre ;) Veillez à bien respecter la posologie. Ces pâtes contiennent généralement des plantes aux vertus apaisantes telles que la Camomille ou la Guimauve. Votre enfant sera doublement soulagé par l'action de la plante et par le massage. Souvent, le goût es doux et évite que votre enfant refuse ce soin.





En homéopathie, vous pouvez utiliser les petites pipettes individuelles de Camilia. Je ne connais pas la preuve scientifique de l'utilisation de l'homéopathie mais l'effet placebo est de toute façon intéressant sur le parent comme sur le bébé. Dire à votre enfant, j'ai entendu ta douleur, je te crois et je vais te soigner renforce son sentiment de sécurité interne. Et contrairement aux colliers, il n'y a pas de danger à essayer cette solution homéopathique.


Enfin, en cette période de bavage intense, votre enfant aura besoin d'être protégé afin de ne pas se sentir humide toute la journée. C'est là que les baves-bandanas de Madimoma peuvent vous être utiles.





Si je dois résumé ce à quoi j'ai fait appel pour soulager mes trois enfants, je dirais un joyeux mélange de tout ça : les anneaux dentaires à disposition avec les jouets, la pâtes gingivales en journée, le Camilia pour les réveils nocturnes, les câlins à volonté et au final le plus important, de la patience infinie. Si vous avez le moindre doute sur l'état de santé de votre enfant, ne restez pas avec vos questions, consultez votre médecin généraliste, votre pédiatre ou votre pharmacien.ne.

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout